Quels types de cartes y a-t-il et comment ça marche ?

Vous allez devoir vous familiariser avec trois grands types de cartes dans LoR :

  1.  : Ces unités peuvent être invoquées et restent sur le banc avant d'être jouées. Elle peuvent infliger et subir des dégâts, attaquer et bloquer. Considérez-les comme vos troupes fidèles, prêtes à se jeter dans la bataille.

  2. Les champions : Si les unités sont vos soldats, alors les champions sont leurs généraux. Postées sur le banc avec les autres, ces cartes peuvent gagner un niveau si elles remplissent des conditions spécifiques ! Pour en apprendre plus sur les champions, explorez les différentes régions de Runeterra.

  3. Les sorts : Tu es un sorcier, invocateur ! En tout cas, vous pouvez faire semblant grâce à ces cartes. En fonction de leur vitesse d'incantation (nous reviendrons sur ce point plus tard), les sorts peuvent être lancés à différents moments et produire des effets déterminants pour la victoire !

Si les champions sont souvent de puissants combattants, ils ne le sont pas toujours beaucoup plus qu'une autre unité. Utilisez les deux ensemble pour maîtriser le jeu et établir votre stratégie.

Maintenant que vous avez les bases, avançons un peu plus loin.

Les unités

Détaillons ensemble la carte Vrynna, mère cicatricielle, ci-dessous :

 

En haut à gauche, vous voyez son coût en mana . Pour la jouer, vous aurez donc besoin de dépenser 6 points de mana. En général, cela signifie que vous pourrez la jouer dès le sixième tour (mais il existe des moyens d'invoquer des cartes puissantes comme la mère cicatricielle encore plus tôt.)

Le nom de la carte est écrit en plein milieu, pour que vous (et vos ennemis) sachiez exactement à qui vous avez affaire.

Juste sous son nom se trouvent tous les mots-clés dont elle dispose. Ici, Surpuissance permet à Vrynna, la mère cicatricielle, de reporter tous les dégâts qu'elle inflige en trop à une unité vers le Nexus !

Sous le nom de la carte et les mots-clés sont décrites les autres capacités spéciales que possède votre unité. Dans notre exemple, Vrynna, la mère cicatricielle, porte bien son nom puisqu'elle gagne de la puissance chaque fois qu'elle est blessée !

Avez-vous remarqué le petit symbole de Freljord affiché sous la description des compétences de Vrynna ? Il vous indique de quelle région de Runeterra la carte provient !

Dernière information, et non des moindres : la span class="wysiwyg-color-orange90">puissance et la santé de votre unité, de gauche à droite. Vrynna, la mère cicatricielle, ne frappe pas très fort au début mais laissez-lui le temps de défendre le champ de bataille et vous assisterez au déferlement d'un pouvoir semblable aux vents hurlants de Freljord.

N'oubliez pas les combos sympa entre cartes qui entre-déclenchent leurs compétences et jouez jusqu'à décrocher la victoire !

 

Les champions

Les champions sont des unités spéciales qui peuvent gagner un niveau, obtenir de meilleurs statistiques et de nouvelles compétences.

garen_upgrade.png

Les conditions pour gagner un niveau

C'est ce qui rend les champions si puissants ! Ils n'ont pas seulement d'excellentes statistiques, ils peuvent également gagner en niveau. Pour cela, chaque champion doit remplir une condition qui lui est propre et indiquée au centre de la carte sous son nom (passez votre souris dessus ou cliquez pour la voir !). Quand la condition est remplie, le champion gagnera un niveau et de nouvelles compétences. Voyons le Garen ci-dessus. Il vient de gagner un niveau, et possède maintenant plus de vie et de puissance. Si votre champion meurt après avoir gagné un niveau mais que vous tirez à nouveau sa carte pour l'invoquer, la nouvelle copie aura mémorisé le changement ! Vos ennemis n'ont qu'à bien se tenir !

Le sort d'un champion

Si vous avez en main la copie d'un champion qui se trouve déjà sur le plateau, cette copie sera transformée en sort ! Ce qui signifie que, à moins d'un malicieux tour de passe-passe, vous ne pouvez pas avoir deux fois le même champion sur le plateau. Le sort ainsi obtenu replace la copie du champion dont elle provient dans votre deck. Pour consulter le sort d'un champion, cliquez sur la loupe pour ouvrir la vue détaille.

 

Les sorts

Il existe trois types de sorts qui déterminent le moment auquel ils peuvent être joués : Rapide, and burst_photo.png

Les sorts instantanés peuvent être joués à tout moment et l'adversaire ne peut ni les contrer, ni y répliquer par un autre ! Autrement dit, vous pouvez en jouer autant que vous le voulez tant qu'il vous reste du mana et que c'est votre tour. On les reconnaît à l'icône en forme d'étoiles sur la gauche de la carte et à la mention INSTANTANÉ qui s'affiche dans la vue détaille.

Les sorts rapides

fast_spell.png 

Les sorts rapides peuvent être joués en combat ou en réponse à un autre sort rapide ou lent. Une fois que les deux joueurs on passé sans ajouter de sort à la séquence, ils se déclenchent de gauche à droite.

Lancer un sort rapidelaisse le temps à votre adversaire de répliquer alors jouez-les avec sagesse (et gardez un œil sur la réserve de mana de l'ennemi). Les sorts rapides sont indiqués par une icône en forme sandale ailée en haut à gauche de la carte et par la mention RAPIDE dans la vue détaillée.

Les sorts lents

 slow_actual.png

Les sorts lents ne font pas semblant. Ils sont... lents ! Mais leur lenteur est compensée par leur puissance. Ils ne peuvent être joués que pendant votre tour et s'il n'y a aucun combat ou séquence de sorts en cours. L'adversaire peut les contrer ou riposter avec des sorts rapides ou instantanés, faites donc bien attention à son mana restant avant de les jouer !

On reconnaît les sorts lents à l'icône en forme d'horloge sur la gauche de la carte et à la mention LENT qui s'affiche dans la vue détaille.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Vous ne trouvez pas ce que vous recherchez ?

Quel que soit le souci, nous sommes là pour vous aider ! Envoyez-nous une requête ! Si aucun poro ne la mange, elle devrait nous arriver et nous pourrons vous répondre rapidement.

/ Envoyer une requête au Support